Appelez-nous à tout moment au   087/76.21.23

Historique des pompes funèbres FunéRADER

L'histoire des funérailles Radermecker

Notre société funéraire a été fondée par Monsieur et Madame Hubert et Yvonne RADERMECKER-SPRONCK. Hubert s’est installé comme indépendant menuisier-charpentier dès 1952, à l’âge de 20 ans. A l’époque, c’était l’artisan menuisier qui fabriquait les cercueils sur mesure.

Une dizaine d’années plus tard, en 1961, Hubert et Yvonne se marient et décident de se lancer dans le milieu funéraire. Ils achètent une chambre mortuaire et un corbillard et Yvonne s’occupe de la toilette des défunts. C’est le début d’une grande aventure familiale qui prend racine dans le petit village de Baelen.

En 1982, leur fils Yves se joint à eux. Il reprend l’année suivante la clientèle de Monsieur et Madame Ernest Delmotte à Dolhain, puis celle de Monsieur et Madame Emile Lorquet-Pyre à Herve en 1984. Il suit la formation d’embaumeur et est diplômé en Thanatopraxie en 1986.

Leur fille, Carine, décide également de prendre part à l’aventure familiale en 1984 et suit une formation d’art floral en Allemagne et à Vught aux Pays-Bas.

En 1986, ils décident tous ensemble de racheter une ancienne usine de cuir rue Pisseroule à Dison et transforment le bâtiment en fleuristerie. Carifleur nait alors en 1988, avant qu’un funérarium ne voie le jour en 1990.

En 1992, Yves et Carine créent la Sprl Radermecker-Spronck. Carine, spécialisée dans l’art floral, gère le magasin Carifleur à Dison, tandis qu’Yves s’occupe du funéraire à Baelen. La menuiserie est mise définitivement à l’arrêt.

Ambitieux et soucieux de bien faire les choses, Yves Radermecker va progressivement se développer dans l’arrondissement de Verviers avec la construction de plusieurs funérariums. A Aubel, d’abord, en 1994, puis à Herve trois ans plus tard et Dolhain-Limbourg en 1999.

En 2004, le funérarium d’Aubel est agrandi et rénové.

Deux ans plus tard, c’est le magasin Carifleur qui est réaménagé et agrandi.

En 2012, l’entreprise Radermecker-Spronck, alors renommée funéRADER, quitte Baelen pour s’implanter à Welkenraedt, sur la Mitoyenne. Un site moderne y est bâti où des bureaux flambant-neufs ainsi qu’un nouveau funérarium y trouvent notamment leur place.

En 2014, Yves Radermecker reprend l’entreprise de funérailles Kerf rue des Etangs à Verviers.

En 2015, Gaëtan Radermecker décide à son tour d’entrer au sein de l’entreprise familiale. La 3e génération est désormais représentée.

Les années passent mais l’optique de l’entreprise reste identique : offrir un service de qualité dans le respect des convictions et des volontés de chacun est le grand objectif.